Nettoyage par un procédé physique

Nettoyage par un procédé physique

 A côté des procédés de nettoyage à la brosse, par soufflage ou par aspiration, qui font l’objet de nombreux perfectionnements, un nouveau procédé est apparu : le nettoyage par vibrations. Moyennant un apport d’énergie relativement modéré, les vibrations peuvent communiquer à des volumes importants une accélération suffisante pour décoller les salissures de la surface des objets. Les salissures s’accumulent au niveau des nœuds d’oscillation, d’où elles sont aspirées par des buses. Après récupération dans un réceptacle, certains éléments (fluides d’usinage, par exemple) peuvent être réutilisés. Dans ce procédé, le cycle de nettoyage est très court (10 s environ). Il est parfaitement adapté aux pièces relativement simples à symétrie de révolution, sans évidements ni contredépouilles, telles que les engrenages, roulements à billes, bagues, vilebrequins, arbres de transmission ou douilles. Selon son inventeur, ce procédé peut également être utilisé pour le nettoyage d’objets complexes dont la forme générale est proche du cube (blocs moteurs, par exemple), et assure un nettoyage poussé.

 Les procédés classiques de nettoyage par vibrations diffèrent de ce procédé en ce qu’ils utilisent des abrasifs.

>> Prévention, FDS, évaluation par le modèle à colonnes, etc.
>> Fabricants, fournisseurs
>> Potentiel d’optimisation
>> Références
Liste des procédés de la base de données utilisant cette méthode