Le projet Cleantool

Objectifs, démarche, financement

Lancé en 2001dans le cadre d’un projet d’innovation européen, CLEANTOOL a pour objectif de créer avec l’industrie une base de données recensant les bonnes pratiques dans le domaine du nettoyage des surfaces métalliques. Plus de 100 entreprises y ont participé à ce jour.

>> Plus d’infos

Le projet a bénéficié pendant trois ans du soutien du programme Innovation de l’Union européenne, Direction générale “Entreprises”.

>> Plus d’infos

Rapport de synthèse (520 Ko, pdf)

Partenaires ayant participé à la mise en place du projet CLEANTOOL :

DEI

L’opérateur public Electricité de Grèce, département formation

EMI-ECO

Société de conseil environnement (Estonie)

IceTec

Institut de technologie (Islande)

Université de Valence (Espagne)

Département d’ergonomie appliquée

Centre coopératif de Hambourg (Allemagne)

Coordination du projet : Lothar Lißner

Entre 2005 et 2007, tous les partenaires se sont retirés du projet, à l’exception du Centre coopératif de Hambourg, qui s’est mobilisé pour financer le développement de CLEANTOOL, mettant à jour les procédés déjà recensés et en proposant de nouveaux.

En 2007, deux partenaires bénéficiant d’une expertise de haut niveau ont rejoint le projet CLEANTOOL :

INRS

L’Institut National de Recherche et de Sécurité (France) assure la maintenance de la version française du site et des procédés français depuis septembre 2007.

ISTAS

L’Institut syndical du travail, de l’environnement et de la santé (Espagne) assure la maintenance de la version espagnole du site et des procédés espagnols depuis octobre 2007.

Composition des groupes d’experts

Les pays participants ont mis en place des groupes d’experts qui ont examiné avec le plus grand soin les questions de choix des entreprises et des procédés et de conception des outils d’évaluation, et défini les grandes orientations du projet.

Collaboration avec d’autres projets

 

L’un des objectifs du projet est d’améliorer la communication entre spécialistes du nettoyage des métaux. C’est pourquoi des contacts ont été pris avec les acteurs d’autres projets nationaux et transnationaux, afin de bénéficier de leur expérience et de promouvoir l’innovation dans le domaine du nettoyage des métaux.

Institut de génie chimique de l’université Friedrich-Schiller d’Iéna :

Bilan / évaluation globale des techniques de nettoyage et de préparation de surface dans le traitement de surface”, décembre 1998 (en allemand).

Une affiche résumant les résultats du projet est disponible en téléchargement ici.

Etats-Unis :

Plusieurs instituts et organismes forts d’une longue expérience dans le domaine du nettoyage des métaux ont reçu des représentants du projet en septembre 2002. Les débats ont permis d’aboutir à des recommandations, des suggestions et des coopérations. Des liens vers les institutions visitées et les sites recommandés sont disponibles ici.

 

Nettoyage de pièces :

La chaire de mécanique de l’université de Dortmund (Allemagne) a créé et mis en ligne un outil de sélection dans le domaine du nettoyage des métaux (en allemand) >> Plus d’infos.